Collectif Africain Pour la Démocratie

EDUQUER SENSIBILISER PROTEGER AUTONOMISER

 

Libérer le potentiel humain des Africains

 

Créer un écosystème mondial de valeur partagée

L’ÉDUCATION ET L’AUTONOMISATION DES CITOYENS RENFORCENT L’OPTIMISME POUR LA DÉMOCRATIE.

Une société animée par un véritable désir de changement doit d’abord surmonter le consentement et le fatalisme qui l’empêchent d’affirmer son humanité et de combattre la tyrannie de l’État. C’est pourquoi, il est fondamental de soutenir les actions qui favorisent et renforcent la participation effective du citoyen au processus démocratique.

FACE À L’INJUSTICE SYSTÉMIQUE ET À LA FRAGILITÉ DES INSTITUTIONS, LA PASSIVITÉ POLITIQUE OU LE DÉSENGAGEMENT DES CITOYENS EXACERBE L’AUTORITARISME, CE QUI MÈNE À LA PAUVRETÉ.

L’Afrique ne peut pas se permettre de rester à la traîne au 21e siècle ; nous devons évoluer intellectuellement, politiquement, spirituellement and émotionnellement. Du fait de leur impopularité manifeste, les autocrates ne peuvent pas tromper tout le peuple tout le temps. Pour être libres et profiter des énormes potentialités du continent, les Africains doivent s’unir autour d’un certain nombre de vertus telles que l’unité des forces vertueuses du continent, l’éducation de masse, et la prise de conscience des conséquences sociales et économiques de la fracture sociale face à l’obsession narcissique des gouvernants.

LORSQUE L’OBSESSION DU POUVOIR PREND LE PAS SUR L’INTEGRITÉ OU LE RESPECT DES DROITS DE LA PERSONNE, LA DÉMOCRATIE SE MEURT.

Selon un article de l’Université d’Oxford, « en 2020, au moins 19 chefs d’État africains ont dépassé les limites de leur mandat en raison de révisions anticonstitutionnelles ». Dans certains États africains, les prétendues victoires du parti pouvoir aux élections sont le fruit d’une fraude d’une ampleur inédite qu’ils blanchissent en prétextant, sans base démocratique, le principe erroné de la souveraineté populaire que les dirigeants psychopathes africains, emmurés dans leur folie criminelle, se construisent pour s’accaparer du pouvoir et le maintenir.

Les manifestations pacifiques se heurtent de plus en plus à une violence extrême des mercenaires de circonstance du pouvoir. Compte tenu de l’interdépendance des États africains au niveau sous-régional, la brutalité des dirigeants africains doit attirer l’attention des chefs d’État des sociétés libérales sur les enjeux des régimes qui exercent une forme néo-patrimoniale du pouvoir. D’autant qu’aucune nation n’a intérêt à ce que la situation s’embrase en Afrique, le fournisseur mondial de ressources primaires. Le seul moyen d’éviter les crises politiques porteuses de germes génocidaires, c’est de soutenir l’état de droit, et non les imposteurs

Votre généreux don soutiendra notre mission

FAIRE UN DON

Votre voix et vos actions comptent

S’IMPLIQUER

Portez-vous volontaire pour participer au changement

BÉNÉVOLAT

Nos causes

Face aux pratiques scandaleuses des pouvoirs exécutifs, judicaires et législatifs sub-sahariens doublées du phénomène de désunion nationale devant la tyrannie de l’État, nous œuvrons pour éduquer, responsabiliser, conscientiser, affirmer, protéger et honorer l’humanité des Africains et les aider à prendre en charge leur propre destin.

Nos sponsors et nos donateurs

Disponible bientôt