Valérie Masumbuko: Vice-présidente

Valérie Masumbuko est une citoyenne belge, originaire du Burundi, pays d’Afrique de l’Est/centre. Véritable Panafricaniste, elle est passionnée par la gouvernance démocratique et l’État de droit, l’autonomisation économique des femmes et des jeunes, ainsi que la problématique de genre et de l’inclusion de tous les groupes marginalisés, en particulier sur le continent africain. Doctorante en Études Féministes et de Genre à l’Université d’Ottawa, Mme Masumbuko détient une Licence en Sciences de l’Éducation, un master en psychologie de l’Université de Columbus et un autre en droits humains et démocratisation du Centre Inter-Universitaire européen pour les Droits de la Personne.

Sa riche expérience, notamment avec des agences gouvernementales, les Nations Unies, des ONG locales et internationales, des institutions universitaires et des communautés religieuses, et sa connaissance, grâce notamment à ses vingt (20) ans d’expérience sur le terrain, des réalités socioéconomiques des pays subsahariens, répondent à la vision ambitieuse du CAPD de rendre sa dignité aux peuples opprimés du continent. Mme Masumbuko parle couramment le Kirundi/Kinyarwanda, le Swahili, l’Anglais, le Français, et quatre autres langues vernaculaires locales. La force de motivation qui sous-tend son engagement dans ce projet vient de la philosophie sud-africaine de l’interconnexion humaine : « Je suis parce que tu es, tu es parce que je suis », ce qui fait de la création d’opportunités, la protection des droits de la personne, et la lutte contre la tyrannie de l’État une responsabilité morale de chacune, de chacun et de nous.